Pride 32 : Le André Vieira Show

A mi chemin entre le reportage de guerre et la catastrophe naturelle, André Vieira, notre correspondant au Brésil, est un show à lui tout seul. Avec un nom comme ça, il aurait pu être footballeur, mais André, c’est l’ami des stars et c’est déjà pas mal comme boulot. Il connait les prénoms de toutes les ex de Jacaré, le matin, il aide Wanderlei à assortir son T-shirt avec ses baskets, il est ami intime de la famille Rua… On raconte même qu’il fait la bise à Catherine Deneuve ! Au départ, son job, c’est prendre des photos. Mais le plus souvent, il s’arrange pour refourguer son appareil à des touristes Japonais, et préfère prendre la pose avec ses amis combattants. Bref, André Vieira, dans FightSport, c’est un peu la version brésilienne de “Où est Charlie ?“ (Mais si, vous savez, cette bande dessinée où le jeu consiste à retrouver un petit personnage en pull rayé, caché quelque part sur chaque planche… www.ouestcharlie.com)

André Vieira présente : “Me, myself and I, in Vegas !“


Ninja et l’un des arbitres du Pride sont ses premières victimes consentantes. Derrière l’appareil photo, le portier de l’Hôtel… Merci à lui !

Et quand le boss du Pride, M. Sakakibara, croise son chemin, c’est le même tarif : une photo souvenir, pour la route.

Petit détour par les machines à sous, le temps de recharger les batteries. Le problème avec les bandits manchots, c’est qu’ils peuvent pas te prendre en photo.

Bon, Raphael Cordeiro, je l’ai déjà dans ma collection, mais il est sympa. Et puis lui, je sais que ça lui fait toujours plaisir de poser avec moi.

T’inquiète Mark, demain tu vas le déchirer, Fedor ! Allez viens, on va se boire un coup au bar de l’hôtel, c’est toi qui invite !

A force de se balader sans cesse avec son appareil sans jamais prendre une photo, André fini par attirer l’attention des forces de l’ordre…

Il est sauvagement passé à tabac, et doit finir par se rendre. A l’Hotel, les combattants profitent de ce bref répit pour dormir un peu…

Mais André est un récidiviste. A peine sorti du mitard, il se rue sur Pat Miletich. Pris par surprise, ce dernier à tout juste le temps de serrer le poing…

Nakamura ne saura jamais qui est vraiment ce type qui prend la pose en le montrant du doigt.

Drôle de bouteille pour du jus d’orange… Bonjour à Jacaré, mais faites gaffe les mecs, ‘parait qu’il y a un croco dans la piscine.

Bon ben lui, c’est facile, vous le reconnaissez : c’est André Vieira !

Là par contre, c’est Rampage qui a beaucoup insisté pour faire la photo. A la fin il a même dit : « Merci Wand, t’es un chef »

Bon, c’est pas tout ça, mais je vais quand même aller voir la fin des combats avec James Thompson. Até logo !

Publicités

2 Réponses to “Pride 32 : Le André Vieira Show”

  1. freefightwear Says:

    Salut

    Bravo pour ttes ses belles fotos, j’aimerais savoir si t’as un lien de famille avec un célèbre André Vieira qui serait un BRésilien spécialisé dans les équipements MMA ….

    Je suis à la recherche d’équipements de qualité et je n’arrive malheureusmeent pas à le contacter malgrés les nombreux mails que j’ai pu envoyer au différentes adresses

    JE compte sur toi pour me renseigner
    Merci d’avance

    freefightwear@live.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :